Le Comité d'Education à la Santé et à la Citoyenneté

Le Comité d'Education à la Santé et à la Citoyenneté

Par FRANCK MENEY, publié le jeudi 10 novembre 2016 14:22 - Mis à jour le jeudi 17 novembre 2016 15:22

 

Il contribue à l’éducation à la citoyenneté, prépare le plan de prévention de la violence, propose des actions pour aider les parents en difficulté et lutter contre l’exclusion, définit un programme d’éducation à la santé et à la sexualité et de prévention des comportements à risques.

 

Le comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) s’inscrit dans le pilotage de chaque établissement scolaire du second degré. Le CESC organise le partenariat en fonction des problématiques éducatives à traiter.

Missions
Il est une instance de réflexion, d’observation et de proposition qui conçoit, met en œuvre et évalue un projet éducatif en matière d’éducation à la citoyenneté et à la santé et de prévention de la violence, intégré au projet d’établissement : 

1. contribue à l’éducation à la citoyenneté, 
2. prépare le plan de prévention de la violence,
3. propose des actions pour aider les parents en difficultés et lutter contre l’exclusion,
4. définit un programme d’éducation à la santé et à la sexualité et de prévention des conduites addictives. 

Quelle équipe ?
• personnels d’éducation, sociaux et de santé de l’établissement, 
• représentants des personnels enseignants, 
• représentants des parents, 
• représentants des élèves, 
• représentants de la commune et de la collectivité de rattachement. 

Les représentants des personnels enseignants, des parents et des élèves sont désignés par le chef d’établissement sur proposition des membres du conseil d’administration appartenant à leurs catégories respectives. 

Comment ? 
- Dans un premier temps, le CESC s’appuie sur un diagnostic éducatif validé par l’équipe de direction qui comprend le chef d’établissement, son ou ses adjoints et le gestionnaire. 

- Dans un second temps, le CESC analyse ce diagnostic éducatif, le met en perspective, d’une part, avec le contexte local, en termes d’environnement et de ressources, et d’autre part, avec les orientations académiques et nationales.

 - Il met en place un programme d’actions cohérentes, qui s’inscrivent dans la durée et dans le parcours des élèves. Il fédère toutes les actions menées au sein de l’établissement, ainsi que celles des partenaires. Il vise à établir des liens entre ces actions, le contenu des enseignements et la vie scolaire. 

- Ce programme est intégré au projet d’établissement et présenté au conseil d’administration. Il doit faire l’objet d’un débat au conseil de la vie lycéenne. 

- En fonction des besoins, le CESC peut envisager un plan de formation des personnels ou une formation locale pour mener à bien son projet.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe